Bernard Lecomte célèbre l'amitié et le plaisir au Château du Clos de Vougeot

Dernière mise à jour : sept. 21




L'évènement de notre mois de septembre. Pour la quatorzième année, Évelyne Philippe et Bernard Lecomte reçoivent cent écrivains dans l'écrin médiéval et Renaissance du Clos de Vougeot les 25 et 26 septembre prochain, pour un rendez-vous festif sous le signe de l'amitié. Le parfait accord de la littérature et des grands crus de Bourgogne.

Bernard Lecomte


Sa dernière parution :

KGB, la véritable histoire des services secrets soviétiques (Perrin)




©Bruno Klein


Le nez de Onzième Sens


Nul n'est précurseur, et surtout pas Onzième Sens. D'autres ont pensé marier vin et littérature bien avant nous. De grands salons se sont organisés autour de cette conjugaison hédoniste, lorsque le vin accompagne la culture, ou plutôt lorsque le vin fait partie intégrante de la culture. On pense aux Journées nationales du livre et du vin à Saumur (les 9 et 10 octobre prochains), et bien évidemment à Livres en Vignes, qui fête sa quatorzième édition les 25 et 26 septembre, dans un lieu exceptionnel, le château du Clos de Vougeot, "Saint-Siège des Climats", au coeur du vignoble de la Côte de Nuits. Livres en Vignes n'est pas qu'un salon, c'est d'abord le rendez-vous de l'amitié, lorsque Évelyne Philippe et Bernard Lecomte rassemblent les amoureux du vin, et de la tradition littéraire, sous l'égide de Jean-Robert Pitte, président perpétuel de l'évènement. Les fidèles reviennent sans trop se faire prier pour participer aux moments incontournables proposés : le dîner d'ouverture à Beaune dans la maison du négociant Albert Pichot, la "grande dictée" de Jean-Joseph Julaud, et le dîner de prestige, en tenue de soirée, animé par la Confrérie des Chevaliers du Tastevin, propriétaires du château. Cependant il n'est pas question de formalité pour cette fête des sens, mais surtout de rires et de complicités. L'an dernier, celui qui représentait tant cette châleur, l'écrivain et éditeur Denis Tillinac a été terrassé dans la nuit du vendredi au samedi, au coeur du salon, son départ si brusque marquant à jamais ce rendez-vous. Mais on laisse à Bernard Lecomte le soin d'évoquer son ami. Bernard, justement, donc. Lorsque décède un pape, ou à l'occasion du conclave en suivant, bien avant la fumée blanche, on entend irrésistiblement s'exprimer la voix grave de Bernard Lecomte, ancien journaliste de la Croix, de l'Express, du Figaro Magazine, incontestablement l'un des deux-trois vrais spécialistes français des religions. Mais Bernard n'est pas que "papologue" éminent. Ayant commencé sa carrière journalistique au journal Tintin, il est un écrivain qui, conservant le goût voyage du héros de Hergé, court le monde, et aime la Russie. La Russie éternelle, bien entendu. Cette passion ne date pas d'hier, on retrouve une première publication sur un sujet connexe en 1990 :"L'après communisme de l'Atlantique à l'Oural" (avec Jacques Lesourne / Robert Laffont). S'en suivront six autres opus sur la Russie, dont le dernier, "KGB, la véritable histoire des services secrets soviétiques" (Perrin), représente la bible qui manquait sur le service des maîtres du Kremlin. Les quarante-et-unes publications de Bernard s'appuient sur son tryptique Vatican-Russie-Bourgogne, un assemblage de spiritualité, de secrets, de terroir. Ce besoin de terroir qui le ramène toujours dans sa Bourgogne, et au Clos de Vougeot, où il se prépare, à cette heure, avec Évelyne, pour que la fête soit belle dans quelques heures, sous la présidence cette année de Jean-Paul Kauffmann qui a pourtant commencé à "voyager" à Bordeaux, mais trouve cette année la route de la Côte de Nuits. Belles journées les 25 et 26 septembre à vous toutes, à vous tous.



Évelyne et Bernard à Clos de Vougeot



Cinq questions à Bernard Lecomte, écrivain et journaliste, fondateur, avec son épouse Évelyne Philippe, de la fête littéraire Livres en Vignes dont la quatorzième édition se tient les 25 et 26 septembre au château du Clos de Vougeot.


C'est la quatorzième édition de Livres en Vignes. Comment en êtes-vous venus, avec Évelyne Philippe, ton épouse, à associer littérature et vin ?


L’idée était de créer un nouveau salon du livre après l’arrêt brutal du salon du livre de Dijon en 2007. Avec nos amis du Club des écrivains de Bourgogne, nous avons cherché un lieu emblématique dans la région : Paray-le-Monial ? Vézelay ? Ou… le château du Clos de Vougeot, à 20 minutes de Dijon ? Le choix fut vite fait. La thématique allait de soi, en ce lieu qui se dresse au milieu des « climats » les plus célèbres du monde : Chambertin, Echézeaux, Romanée-Conti, Musigny… Combien d’écrivains sont des amoureux du vin ! Combien ont écrit sur le vin ! La Confrérie des chevaliers du Tastevin, propriétaire de ce château mythique, était un partenaire rêvé pour monter un tel événement culturel. Étonne-toi que notre premier président, en 2009, ait été Bernard Pivot ! Et que notre « président d’honneur à vie » soit Jean-Robert Pitte, autre grand connaisseur des vins de Bourgogne !


Bernard Pivot, premier président de Livres en Vignes


Livres en Vignes est attaché à un lieu : le château du Clos de Vougeot. Que représente pour toi, écrivain-historien, ce site exceptionnel ?


<